AMAPstudio

User Tools


Index des pages d'aide du simulateur Mathilde

Paramètres d'évolution

Ce menu vous permet de faire évoluer votre placette ou votre groupe de placettes.

Nombre d'années

Le simulateur MATHILDE utilise de préférence des pas de 5 ans pour prévoir l'évolution d'une placette ou d'un groupe de placette. Toutefois, il est possible d'effectuer des simulations sur des horizons qui ne sont pas nécessairement des multiples de 5 ans. Un algorithme redéfinit la longueur des pas de simulation de façon à effectuer la simulation avec des pas qui se rapprochent de la durée optimale de 5 ans. Par exemple, si vous entrez 11 ans, l'algorithme fera un pas de 6 ans suivi d'un autre de 5 ans. Une simulation sur 8 ans se fait à l'aide de deux pas de 4 ans et ainsi de suite.

Les simulations sont limitées à 250 ans. Toutefois, il est fortement recommandé de se limiter à des simulations sur 60 ans. Au-delà de cet horizon, la précision des prévisions diminue fortement.

Occurrence d'une tempête

Il est possible de simuler l'occurrence d'une tempête en cochant la case. Les tempêtes se simulent de deux façons:

  • dans le prochain pas de croissance
  • de façon aléatoire

Dans les deux cas, une variable binaire s'active dans le module de mortalité et les prévisions s'en trouveront modifiées.

Dans le prochain pas de croissance

Cette option prend pour acquis qu'une tempête surviendra dans le prochain pas de croissance. Si vous avez entré un nombre d'années qui implique plusieurs pas de croissance, seul le premier se trouvera modifié. Par exemple, si vous avez entré 9 ans, la simulation utilisera un premier pas de 4 ans et un second de 5 ans. En cliquant sur l'option Dans le prochain pas de croissance, la tempête surviendra dans le premier pas de 4 ans seulement.

Aléatoire

La façon aléatoire implique une certaine récurrence des tempêtes qui doit être définie par l'utilisateur. La valeur suggérée est de 50 ans, ce qui correspond à une probabilité annuelle de 0,02. Si le pas de croissance dure n années, la probabilité d'avoir au moins une tempête au cours de ce pas est de 1 − (1 − 0,02)n. En cochant cette option, MATHILDE tire un nombre aléatoire dans une loi uniforme [0,1]. Si ce nombre est inférieur à la probabilité, alors une tempête survient.

Alors que l'option précédente déclenche une tempête de façon synchrone pour l'ensemble des placettes et des réalisations dans le prochain pas de croissance, la présente option ne déclenche une tempête que pour une réalisation donnée. En somme, un nombre aléatoire est tiré pour chaque pas de croissance et chaque réalisation. Il est donc possible, voire probable, que pour un même pas de croissance seules quelques réalisations soient affectées par une tempête.

Occurrence d'une sécheresse

Le module de mortalité de MATHILDE tient également compte des sécheresses. Il est possible d'en simuler l'effet en cochant l'option Occurrence d'une sécheresse. Tout comme la tempête, vous pouvez forcer l'occurrence d'une sécheresse dans le prochain pas de croissance ou laisser cette occurrence survenir de façon aléatoire avec une certaine récurrence.

Exemple d'évolution

Si nous poursuivons l'exemple du peuplement de hêtre, il est possible de le faire évoluer sur 50 ans avec une occurrence de tempête aléatoire avec une récurrence de 50 ans en remplissant le dialogue de la façon suivante:

On obtient alors une série de pas de croissance dans le panneau du haut de la fenêtre CAPSIS

En double cliquant sur l'extracteur V avec intervalles de confiance dans le panneau de gauche, vous obtiendrez la simulation du volume commercial avec son intervalle de confiance à un niveau de probabilité de 95%:

help_fr/mathilde/gui/mathildeevolutiondialog.txt · Last modified: 2015/05/05 14:47 by mfortin