AMAPstudio

User Tools


Index des pages d'aide du simulateur MATHILDE

Initialisation d'un scénario

Ce menu vous permet de lire votre fichier d'inventaire et de spécifier l'année de départ de votre simulation.

Chargement d'un inventaire

Vous devez saisir le nom d'un fichier contenant les données d'inventaires. Les fichiers qui peuvent être saisis sont des fichiers format dBase IV (“*.dbf”) ou texte (“*.csv”).

Chaque ligne d'un fichier d'inventaire représente un arbre ou un groupe d'arbres pourvus des mêmes caractéristiques. Chaque ligne doit comprendre les variables suivantes:

  1. Identifiant de la strate ou du peuplement (facultatif)
    • Si votre fichier d'inventaire comprend plusieurs strates ou plusieurs peuplements, le fait d'identifier ce champ vous permettra de sélectionner une des strates ou un des peuplements. Si aucun nom de champ n'est fourni, l'importateur considère que le fichier ne comprend qu'une seule strate ou peuplement.
  2. Identifiant de placette
    • Il s'agit de l'identifiant de vos placettes dans votre fichier (p.ex.: 1, 2, 3, …)
  3. Surface de placette (ha)
    • Il s'agit de la superficie de la placette dans laquelle se trouve ces arbres. ATTENTION: MATHILDE gère les placettes de surfaces différentes au sein d'un inventaire, mais pas les placettes concentriques en un même point d'échantillonnage.
  4. Espèce de l'arbre (code d'espèce, p.ex.: CHS)
  5. Diamètre à 1,3 m (cm)
  6. Fréquence de l'arbre (double exprimé à l'échelle de la placette) (facultatif)
    • Il s'agit du nombre d'arbres partageant ces caractéristiques dans la placette.
  7. Hauteur de l'arbre (m) (facultatif)
    • Si vous disposez de hauteurs mesurées, MATHILDE peut alors utiliser ces hauteurs pour en déduire un effet aléatoire de placette. Si les arbres sont plus grands que la moyenne, ils ont alors tendance à conserver cet avantage dans le temps.

MATHILDE possède un utilitaire d'importation des fichiers de données “.dbf” ou “.csv”, lequel vous permettra de préciser les champs qui contiennent les variables mentionnées. Ces variables n'ont donc pas à respecter l'ordre mentionné plus haut. L'utilitaire s'active automatiquement si l'extension de votre fichier est “.dbf” ou “.csv”.

Les fichiers d'inventaire peuvent aussi comprendre plus d'une placette. Il est donc possible de simuler des groupes de placettes représentant des peuplements ou des strates d'inventaire.

Année de départ de la simulation

Il s'agit de l'année de départ de la simulation. Par défaut, l'année courante est utilisée. Vous pouvez également travailler sur la base de l'âge. Par exemple, ce champ pourrait contenir la valeur de 15 pour indiquer que le peuplement a 15 ans. ATTENTION: l'âge n'a aucune influence sur l'évolution puisque les composantes de MATHILDE n'utilisent pas cette variable. L'âge est donc seulement une variable indicative pour l'utilisateur.

Méthode de simulation

Le simulateur permet d'effectuer des simulations déterministes ou stochastiques. Les simulations stochastiques permettent d'avoir une idée de l'incertitude associée aux prévisions du simulateur en effectuant plusieurs fois la simulation et en y intégrant des facteurs aléatoires. Il s'agit du procédé que l'on nomme Monte Carlo et chaque simulation de croissance est communément appelée “réalisation”. En somme, une réalisation est une simulation de croissance individuelle dans laquelle on tire des nombres aléatoires afin de représenter les éléments stochastiques du simulateur, soit

  • les erreurs dans les estimations de paramètre
  • les erreurs résiduelles de module (accroissement, mortalité, etc…)
  • les effets aléatoires de placette, d'arbre ou d'intervalle

Pour effectuer une simulation déterministe, c'est-à-dire, une simulation basée sur la moyenne uniquement, sélectionnez l'option “Déterministe”. Pour une simulation stochastique, sélectionnez l'option “Stochastique” puis entrez un entier afin de spécifier le nombre de réalisations que vous souhaitez faire. Le simulateur est conçu pour un nombre de réalisations entre 1 et 1000. Les concepteurs du modèle recommandent d'utiliser un minimum de 100 itérations Monte Carlo lors des simulations stochastiques. Notez que le mode stochastique demande plus de ressources et par conséquent, le temps pour obtenir une prévision peut être plus long.

Echelle spatiale

Il existe deux options dans MATHILDE: vous pouvez simuler un peuplement (option par défaut) ou une entité forestière plus grande. L'une ou l'autre de ces options affectent la façon dont sont gérées les perturbations et les estimations. Par exemple, à l'échelle spatiale du peuplement, MATHILDE ne générera qu'un seul effet aléatoire de placette pour l'ensemble des placettes lues dans le fichier d'entrée. En d'autres termes, MATHILDE présume que les placettes sont suffisamment proche les unes des autres pour que cette effet placette soit le même. Lors de la réalisation d'une coupe ou la simulation d'une tempête, toutes les placettes seront affectées simultanément.

A l'inverse, l'utilisation de l'option “Régionale” indiquera à MATHILDE que les placettes sont suffisamment loin les unes des autres pour que les effets aléatoires de placette soient différents. Par ailleurs, la coupe pourra être réalisée dans une placette, mais pas dans les autres si celle-ci a atteint les critères requis. Les perturbations peuvent aussi se produire de façon asynchrone.

Classe de fertilité (préliminaire)

Les classes de fertilité sont gérées indirectement en contraignant l'effet aléatoire de placette dans la relation hauteur-diamètre. A la base, cet effet aléatoire suit une loi normale.

Exemple d'initialisation d'un scénario

Dans le sous-répertoire data/mathilde de votre répertoire capsis, vous trouverez le fichier hetre.csv. Vous pouvez donc démarrer une simulation stochastique basée sur 100 réalisations en remplissant le dialogue d'initialisation comme suit:

Lorsque vous cliquez sur Ok, l'utilitaire d'importation de fichier de données apparaîtra. Vous n'avez qu'à faire glisser les champs d130, Espece, surfHa et placette dans les cases appropriées:

Lorsque vous cliquez sur Ok, vous obtiendrez un peuplement initial dans la panneau du haut de la fenêtre CAPSIS:

Vous pouvez faire évoluer ce peuplement en cliquant bouton droit sur le peuplement initial et en choisissant l'option Evolution ou en appuyant sur CTRL+E. Cette action vous menera vers un dialogue d'évolution propre à MATHILDE.

help_fr/mathilde/gui/mathildeinitialdialog.txt · Last modified: 2016/04/08 07:01 by mfortin