AMAPstudio

User Tools


Artemis-2014

Artemis 2014 consiste en une reparamétrisation du modèle Artemis 2009 à la suite d’un ajout d’environ 6 000 mesures de placettes échantillons permanentes (sur 21 500). Les deux versions du modèle partagent la même structure de base mais leurs paramètres ainsi que les différentes fonctionnalités des modèles peuvent différer.

Parmi les différences entre la version 2014 et la version 2009 d'Artemis notons:

  • Nouveaux paramètres de mortalité, de croissance en diamètre et de recrutement
  • Nouvelle relation diamètre-hauteur
  • Ajout de traitements sylvicoles dans le module d'intervention
  • Utilisation des équations de billonnage Petro 2015
  • Ajout de sorties au module d'exportation des données

Description du modèle

Artémis 2014 est constitué de six modules dynamiques qui simulent la probabilité de mortalité, l’accroissement diamétral, la probabilité de recrutement, le nombre de recrues, le diamètre des recrues et l'évolution de la qualité des tiges feuillues.

Il comporte aussi cinq modules statiques, soit un module d’estimation de la hauteur des arbres, un module d’estimation du volume marchand brut des arbres, un module d’estimation du volume de billons et de produits, un module de prélèvement et un module de prévision de la qualité des tiges feuillues.

Le modèle simule individuellement la croissance des arbres d’une placette échantillon de 400 m2 ainsi que leur probabilité de mortalité. Le recrutement de nouvelles tiges quant à lui est simulé sur la base du groupe d’espèces . Le modèle, étant indépendant des distances, ne tient pas compte du positionnement de chacune des tiges à l’intérieur de la placette échantillon. Artémis utilise des variables dendrométriques, écologiques et climatiques afin de prévoir l’évolution des arbres.

Le modèle Artémis fonctionne par période de simulation d'une durée de 10 ans. Lors du premier pas, l’utilisateur doit fournir des données d’inventaire forestier comportant une liste d'arbres avec leur diamètre et leur espèce ainsi que la localisation des placettes ainsi que certaines de leurs caractéristiques écologiques.

Le modèle de croissance Artémis est basé sur la végétation potentielle, une unité de classification écologique du territoire québécois (Grondin et al. 2013, Saucier et al. 1998). Artémis est paramétré pour 25 végétations potentielles parmi les plus fréquentes du territoire québécois. Chacune de ces 25 végétations potentielles possède son propre groupe de paramètres.

Documentation sur le modèle

help_fr/artemis2014.txt · Last modified: 2020/07/30 19:10 by hpower