AMAPstudio

User Tools


Index des pages d'aide du simulateur ARTEMIS

Initialisation d'un scénario

Ce menu vous permet de lire votre fichier d'inventaire et de spécifier l'année de départ de votre simulation.

Chargement d'un inventaire

Vous devez saisir le nom d'un fichier contenant les données d'inventaires. Les fichiers qui peuvent être saisis sont des fichiers format dBase IV (“*.dbf”) ou texte (“*.csv”).

Chaque ligne d'un fichier d'inventaire représente un arbre ou un groupe d'arbres pourvus des mêmes caractéristiques. Chaque ligne doit comprendre les variables suivantes:

  1. Identifiant de la strate ou du peuplement (facultatif)
  2. Identifiant de placette
  3. Latitude de la placette (degrés décimaux, p. ex.: 47.56339)
  4. Longitude de la placette (degrés décimaux, p. ex.: -73.31112)
  5. Altitude de la placette (mètres)
  6. Région écologique de la placette (code de région, p. ex.: 1a)
  7. Végétation potentielle de la placette (code de végétation potentielle, p. ex.: MS2)
  8. Classe de drainage de la placette (code de drainage, p. ex.: 2)
  9. Poids de la placette (facultatif, valeur de 1 par défaut)
  10. Température annuelle moyenne (degrés Celsius/an)
  11. Espèce de l'arbre (code d'espèce, p.ex.: SAB)
  12. État de l'arbre (code d'état du MRNF, p. ex.: 10 (vivant))
  13. Diamètre à hauteur de poitrine (cm)
  14. Nombre d'arbres dans la placette (double exprimé à l'échelle de la placette)
  15. Hauteur de l'arbre (m) (facultatif)
  16. Volume de l'arbre (m3) provenant de tarifs de cubage locaux (facultatif)

ARTEMIS possède un utilitaire d'importation des fichiers de données “.dbf” ou “.csv”, lequel vous permettra de préciser les champs qui contiennent les variables mentionnées. Ces variables n'ont donc pas à respecter l'ordre mentionné plus haut. L'utilitaire s'active automatiquement si l'extension de votre fichier est “.dbf” ou “.csv”.

Les fichiers d'inventaire peuvent aussi comprendre plus d'une placette. Il est donc possible de simuler des groupes de placettes représentant des peuplements ou des strates d'inventaire.

Année de départ de la simulation

Il s'agit de l'année de départ de la simulation. Par défaut, l'année courante est utilisée.

Méthode de simulation

Le simulateur permet d'effectuer des simulations déterministes ou stochastiques. Les simulations stochastiques permettent d'avoir une idée de l'incertitude associée aux prévisions du simulateur en effectuant plusieurs fois la simulation et en y intégrant des facteurs aléatoires. Il s'agit du procédé que l'on nomme Monte Carlo et chaque simulation de croissance est communément appelée “réalisation”. En somme, une réalisation est une simulation de croissance individuelle dans laquelle on tire des nombres aléatoires afin de représenter les éléments stochastiques du simulateur, soit

  • les erreurs dans les estimations de paramètre
  • les erreurs résiduelles de module (accroissement, mortalité, etc…)
  • les effets aléatoires de placette, d'arbre ou d'intervalle

Pour effectuer une simulation déterministe, c'est-à-dire, une simulation basée sur la moyenne uniquement, sélectionnez l'option “Déterministe”. Pour une simulation stochastique, sélectionnez l'option “Stochastique” puis entrez un entier afin de spécifier le nombre de réalisations que vous souhaitez faire. Le simulateur est conçu pour un nombre de réalisations entre 1 et 1000. Les concepteurs du modèle recommandent d'utiliser un minimum de 100 itérations Monte Carlo lors des simulations stochastiques. Notez que le mode stochastique demande plus de ressources et par conséquent, le temps pour obtenir une prévision peut être plus long.

Peuplement ou strate résiduelle

Cette case indique au simulateur que le fichier d'inventaire contient un peuplement ou une strate résiduelle, c'est-à-dire un peuplement ou une strate dans lesquels une intervention vient d'être effectuée. Cochez cette case, si c'est le cas. Par défaut, cette case n'est pas cochée.

Options de changements climatiques

Cette liste vous permet de choisir entre 4 différents scénarios de changements climatiques: aucun changement, une augmentation de 2 degrés Celsius, de 4 degrés Celsius ou de 6 degrés Celsius au cours du 21e siècle. Le simulateur ajuste les températures et les précipitations annuelles moyennes en fonction de ces scénarios. Par défaut, le simulateur utilise le scénario “aucun changement”.

Utiliser le mode script

Ce bouton vous mène vers le mode script. Ce mode vous permet d'exécuter des simulations en série lorsque votre fichier d'inventaire contient plus d'une strate. Pour ce faire, vous devez au préalable avoir un scénario prédéfini. Le répertoire \data\artemis contient déjà le scénario “EvolNat200ans.dbf” qui permet de faire évoluer vos strates sur 200 ans en l'absence d'intervention. Pour de plus amples renseignements sur l'enregistrement de scénarios, consultez l'aide de l'utilitaire d'exportation d'ARTÉMIS.

help_fr/artemis/gui/artinitialparametersdialog.txt · Last modified: 2015/05/01 10:29 by mfortin