AMAPstudio

User Tools


Récupérer une copie locale de Capsis4 par CVS checkout

<note important> Cette page n'est plus valide. Capsis a été transferer sur un serveur subversion depuis le 19/01/09

La nouvelle procédure est consultable ici </note>

fc - 3.3.2008

Cette documentation s'adresse aux modélisateurs Capsis (au sens de la charte Capsis) amenés à développer en Java dans la plateforme, classiquement pour intégrer un modèle de croissance / dynamique forestière, une extension ou une bibliothèque applicative. Ceci implique de récupérer une copie locale de Capsis4 sur la machine du modélisateur au travers du système de versionnement (CVS). Cette opération se fait une seule fois sur la machine en question, les opérations ultérieures relèvent de la synchronisation par update et commit.

Dans le cas ou vous souhaiteriez travailler sur plusieurs machines (un portable et une machine de bureau par exemple), il convient de faire un checkout sur chacune des machines et de synchroniser votre travail au travers de CVS (les copies directes par mail et clé usb amènent des complications dans ce cas de figure).

Pré-requis : le modélisateur doit avoir suivi la formation Capsis et la session de démarrage de son projet en collaboration avec l'équipe Capsis, et détenir un compte user/password sur le serveur CVS.

Note : si vous souhaitez rejoindre le projet Capsis pour intégrer un modèle de croissance / dynamique forestière dans la plateforme, veuillez s'il vous plait contacter l'équipe Capsis.

Marche à suivre :

1. Installer Java 1.5 et positionner le PATH

Télécharger le Java Development Kit 1.5 (attention, PAS encore 1.6) depuis le site de Sun et l'installer sur votre machine. Choisir le jdk1.5 pour votre système d'exploitation (ex : Windows ou Linux).

Aide : au 3.3.2007, le téléchargement peut se faire depuis http://java.sun.com/products/archive/ , choisir l'entrée : “JDK/JRE - 5.0”, puis “JDK 5.0 Update 13”. Si l'adresse s'avère invalide, chercher “java 1.5” ou “download jdk 1.5” avec Google.

Note : Le jdk1.5 contient l'interpréteur ET le compilateur Java. L'interpéteur exécute les programmes Java alors que le compilateur est nécessaire aux phases de développement. Attention, la jre1.5 (Java Runtime Environment) ne contient que l'interpréteur et ne convient donc pas pour le développement.

Une fois Java installé, ajouter le répertoire jdk1.5/bin/ (suivant votre installation, par exemple C:/Program files/java/jdk1.5.0/bin/) en tête de la variable d'environnement PATH de votre Système :

Sous Windows : Panneau de configuration > Système > Avancé > Variables d'environnement > PATH > Modifier > copier le chemin du répertoire “jdk1.5/bin/” en première position, suivi d'un “;”, puis valider.

Sous Linux / bash : Editer le fichier /etc/profile en mode super utilisateur et ajouter à la fin une ligne : export PATH=/usr/local/java/jdk1.5.0/bin:$PATH puis sauver et quitter et réouvrir votre session (chemin du jdk1.5 suivant votre installation).

2. Installer SmartCVS

SmartCVS est un “client CVS” qui permet de communiquer avec le serveur CVS du projet Capsis. C'est un logiciel libre dans sa version “foundation” qui contient toutes les fonctionnalités qui nous sont nécessaires. Il est écrit en Java et peut être utilisé sur tous les systèmes d'exploitation qui concernent Capsis (Windows, Linux, Mac OS X).

Télécharger SmartCVS depuis le site de Syntevo (version “sans jre” puisque nous venons d'installer un jdk qui permettra de faire tourner SmartCVS) et l'installer. 3. Procéder au Checkout et positionner le CLASSPATH

Lancez SmartCVS et choisir l'option Chekout :

  • Repository : (Manage > Add > Enter CVS Location) “:pserver:votreUser@capsis.cirad.fr:/opt/cvs” (sans taper les “)
  • Module (le nom du projet cvs) : capsis4
  • Local directory : choisir le répertoire ou sera créé le répertoire capsis4/, contenant toute l'arborescence capsis (ex, si vous souhaitez travailler dans C:/capsis4/bin, faites checkout dans C:/).
  • Kind of revision to get : Default
  • Confirmez.

La copie locale est créée sur votre disque. Particularité : chaque répertoire de l'arborescence contient un répertoire nommé CVS/, ne vous en préoccupez pas.

Pour les opérations suivantes dans SmartCVS, si vous utilisez un bouton de la barre d'outils, le contexte de l'opération est la sélection courante en bleu (répertoire sur la partie gauche ou fichiers sur la partie droite). L'option View > Files from subdirectories est très commode, elle permet de travailler directement sur une sous arborescence.

Rappel : par la suite, pour obtenir les modifications des autres membres du projet, il faut sélectionner le réperoire le plus haut dans l'arborescence gauche et faire Update (ensuite, recompiler tout le projet)

Rappel : une fois des développements nouveaux effectués, quand vous souhaiterez les remonter sur le serveur pour que les autres membres du projet puissent les récupérer (par Update), il vous faudra faire un Commit de vos fichiers ajoutés (Add auparavant), supprimés (Remove auparavant) et modifiés.

Pour tout problème concernant CVS, n'hésitez pas à me contacter. Ca peut sembler un peu compliqué, mais CVS marche bien au quotidien et je préfère savoir quels problèmes vous rencontrez pour m'assurer qu'ils sont résolus proprement.

Pour pouvoir recompiler Capsis, il faut positionner correctement la variable CLASSPATH sur votre système d'exploitation. Cette variable s'adresse au compilateur javac et à l'interpréteur java, elle leur indique ou sont localisés les programmes Java. Dans notre cas, elle doit contenir en première position le répertoire capsis4/bin/ (selon votre installation, par exemple : c:/capsis4/bin/).

Sous Windows : Panneau de configuration > Système > Avancé > Variables d'environnement > Ajouter une variable utilisateur > CLASSPATH > copier le chemin du répertoire capsis4/bin/ puis valider (ex : C:/capsis4/bin/).

Sous Linux / bash : Editer le fichier /etc/profile en mode super utilisateur et ajouter à la fin une ligne :

export CLASSPATH=/home/coligny/java/capsis4/bin:$CLASSPATH

puis sauver et quitter et réouvrir votre session (chemin capsis4/bin/ suivant votre installation).

Alternative : il est possible de placer cette commande dans le fichier .bashrc ou .profile dans votre répertoire home.

4. Recompiler

Pour recompiler tout le projet capsis4 (c'est à dire le noyau Capsis, les pilotes interactif et script, les extensions, les bibliothèques et tous les modules), ouvrez un terminal (sous windows “Invite de commande DOS”), placez vous dans le répertoire capsis4/bin/ (tous les scripts Capsis se lancent depuis ce répertoire) et tapez

jib all_force 

ou sous linux

sh ./jib.sh all_force

Jib est un utilitaire de recompilation qui utilise le fichier makefile.jib du répertoire courant, qui décrit des commandes : all_force supprime tous les fichiers .class de tous les packages capsis4 puis lance la recompilation du tout par paquets de 300 fichiers pour s'assurer que le processus tiendra à mémoire.

Remarque : Cette opération de recompilation complète est à relancer après chaque Update qui permet de récupérer les modifications des partenaires du projet.

Si la recompilation aboutit à des erreurs, contactez l'équipe Capsis ou directement le partenaire concerné si vous voyez de qui il s'agit pour demander de commiter des corrections (que vous pourrez récupérer par Update avant de recompiler à nouveau).

5. Installer et lancer Capsis

Une fois la recompilation terminée avec succès (pas de messages d'erreurs), toujours depuis le terminal et le répertoire capsis4/bin/, lancez la commande

install 

ou sous linux

sh install.sh

et sélectionnez les options d'installation que vous souhaitez. Pour une installation standard avec tous les modèles de croissance / dynamique forestière contenus dans Capsis, validez avec les options par défaut. Le script install crée un script de démarrage pour capsis.

Toujours depuis capsis4/bin/, lancez Capsis avec le script en question :

Sous windows

capsis 

Sous Linux

./capsis.sh
documentation/vcs_checkout.txt · Last modified: 2013/05/23 08:25 (external edit)